Ecole privée : le lamentable double discours de la droite sur la protection de l’enfance

Tribune de Bruno Bertrand, François Braize et Jean Petrilli
Bruno Bertrand est magistrat, François Braize est Inspecteur général des affaires culturelles honoraire et Jean Petrilli est avocat.

Le Conseil constitutionnel a censuré une réforme législative pourtant salutaire destinée à cantonner notamment le développement de l’islam radical à travers l’enseignement privé. Voici comment remédier à cette situation.

 

Une récente tribune de Fatiha Boudjahlat dans Marianne a fort utilement appelé notre attention collective sur une décision du Conseil constitutionnel du 26 janvier dernier qui a mis à bas une réforme législative pourtant salutaire destinée à cantonner le développement notamment de l’islam radical dans et par l’enseignement privé. On souscrit à l’analyse politique de l’auteure de la tribune, moins à son analyse juridique qui pêche par imprécision, ce qui peut conduire à de nouvelles erreurs dans les mesures à prendre pour remédier à cette situation.

Cliquez ici pour la suite 

Publicités